Callas

Share Button

La moitié des effectifs du 4th Para Battalion se retrouve à Callas, Fayence ou Saint-Paul-en-Forêt suite à des erreurs de largage. Le Lt. Col. Melvin Zais, commandant du 3rd Battalion du 517th PIR, ayant été mal largué avec tout son bataillon sur Fayence, se dirige à Callas avec tous les parachutistes qu’il a pu trouvé, pour absolument rejoindre la Drop Zone A. Il atteint le village à la tombée du jour forme un périmètre de défense et attend le levé du jour.

Une force ennemi est localisé entre Saint-Paul-en-Forêt et le carrefour des Quatre Chemins. Les partisans de Callas établissent un barrage routier au lieu dit « Les Quatre Chemins ». Dès réception de ces informations, le commandant du 4th Battalion envoie le Captain Hunter, le Lt. Brammall et 12 autres hommes contacter les partisans au carrefour pour passer la nuit là-bas puis de passer la mâtiné à harceler les mouvements ennemis dans la zone de Callas-Montferrat. Les résistants sont contactés, mais ils ne signalent aucun mouvement ennemi.

À 14 heures le 17 août, des ennemis sont engagés sur une route près de Callas et sont repoussés vers l’est. La patrouille du Captain Hunter avait entendu de la part des Partisans qu’il y avait une activité ennemi considérable sur la route Draguignan-Fayence, sur la route à l’ouest des Quatre Chemins causant une certaine menace pour Callas. Il s’agit d’une partie du convoi des  Grenadier-Regiments 327 et 372 ayant réussi à passé. La patrouille atteint la route à un mile à l’ouest des Quatre Chemin, voit l’ennemi dans une maison de ferme et les engages en ouvrant le feu par surprise. L’ennemi est engagé jusqu’à ce que les munitions soient épuisées. Le groupe se retire alors vers Callas pour obtenir des munitions auprès des résistants. À ce moment là, un rapport est reçu comme quoi l’ennemi se déplace en direction de Callas. À environ 4 kilomètres du village, l’ennemi change de direction et va vers Draguignan.

Le Captain Hunter divise sa patrouille et laisse deux groupes sous le commandement du Lt. Brammall pour organiser la défense du village. Alors qu’il prend avec lui deux hommes pour aller à la ferme où l’ennemi est encore, un court combat s’engage et le Captain Hunter est forcé de se retirer en raison de la supériorité de l’ennemi en nombre et en puissance de feu. Il retourne à Callas où il trouve le village complètement organisé pour la défense. La patrouille est renforcée par l’arrivé du stick du Captain Cruden (douze hommes). Qui avait été largué à plusieurs miles au nord du village. Au cours de cette série de petites actions, il a été estimé que 20 ennemis ont été tués et blessés pour la perte d’un homme tué et un blessé.

Les ‘B’ et ‘C’ Coy du 5th Para Battalion ont ordre d’aller en direction de Callas. À 18 heures 30, un rapport envoyer au HQ de la Brigade indique qu’une puissante contre-attaque allemande se dirige vers le carrefour des Quatre Chemins et que les hommes présents au barrage routier sont obligés de se replier sur des hauteurs à proximiter. Le commandant de la Brigade donne l’ordre au 5th Para Battalion de garder contact avec l’ennemi, mais ce message n’est pas transmis et les communications sont perdues. Mais à l’aube du 18 août, la ‘B’ Coy voit que l’ennemi essaye de se replié vers le nord. Une partie de la compagnie a ordre de les interceptés et 10 officiers et 87 hommes de troupes se rendent.

Ainsi se termine l’action aux Quatre Chemins et qui met fin au contact de l’ennemi par la brigade. Lorsque il est constaté que le lieu est nettoyé de la présence ennemi, les deux compagnies du 5th Scottish Para Battalion reçoivent l’ordre de se retirer et, l’ensemble de la brigade est concentrée dans la région du Muy.