Le col de Braus avant guerre

Le col de Braus est encré dans la mémoire des parachutistes du 517th Parachute Regimental Combat Team y ayant combattu. Cette bataille se déroula de septembre à octobre 1944, de la libération de l’Escarène à la libération de Sospel.

Bien avant qu’il ne soit le théâtre d’âpres combats, le col de Braus fut l’un des points de passages du tour de France avant guerre. Le tour y passa pour la première fois en 1931.

En 1940, le Sous-secteur de Sospel est commandé depuis le Col de Braus par le Lt. Col. Sauvageon, commandant de la 40e Demi-Brigade Alpine de Forteresse.

Cette brigade est composée en juin 1940 d’une compagnie de commandement, d’une Compagnie d’Engins Régimentaire et de trois Bataillons Alpins de Forteresse, les 75°, 85° et 95° BAF (Bataillon Alpin de Forteresse). Le 105° BCA ainsi que les SES des 9°, 24°, 65° BCA.

Lors des combats sur le secteur fortifié des Alpes, il semble que le col de Braus n’ai pas été victime du moindre combats car du 22 au 25 juin, les assauts se sont déroulés entre Saorge et la route de Sospel mais ils ont été particulièrement violents dans le secteur des Corniches et de Menton.

Col de Braus is in the memory of the paratroopers of the 517th Parachute Regimental Combat Team fighting there in 1944. This battle took place from September to October 1944, from the liberation of l’Escarène to the liberation of Sospel.

Long before it was the theater of bitter fighting, col de Braus was one of the points of passages of the Tour de France before the war. The tour first took place in 1931.

In 1940, the Sospel subsector was in command of Lt. Col. Sauvageon, commander of the 40th Alpine Demi-Brigade of Fortress, who have his headquarters in col de Braus.

This brigade was composed in June 1940 of a command company, a Regimental Motor Company and three Alpine Fortress Battalions, the 75th, 85th and 95th BAF (Alpine Fortress Battalion). The 105th BCA (Alpine Battalion) and the SES (Skier Scout).

During the fighting on the fortified area of ​​the Alps, it seems that the col de Braus was not the victim of the slightest fighting, because from June 22 to 25 the assaults took place between Saorge and the road to Sospel but they were particularly violent in the Corniche and Menton sector.

13e étape du Tour de France de 1939 (source)

13e étape du Tour de France de 1939 (source)

Photo de groupe de l’infirmerie du col de braus. (source)

Poste de secours du col de Braus. (source)

 

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *