La marche de la Victoire

pow-rome

Suite au débarquement d’Anzio le 22 janvier 1944, les Rangers du Col. William O. Darby font un raid sur la localité de Cisterna di Latina entre le 30 et 31 janvier 1944, située à quelques kilomètres au nord d’Anzio afin de se diriger et de s’emparer de Rome. Selon le plan allié, la ville éternelle doit être capturée deux semaines après le débarquement. Le raid vire à l’horreur. 700 Rangers des 1st et 3rd Battalions sont faits prisonniers et la moitié du 4th Battalion est également décimé. Certains témoins raconte que des prisonniers furent abattu par des parachutistes allemands (apparemment SS) en se servant d’eux comme bouclier afin de faire prisonnier un à un les poches de résistance des Rangers.

Le 16 Février 1944, les Allemands font défiler environ 600 Rangers (une centaine se sont échappés ou ont été malencontreusement tués par l’artillerie et l’aviation alliée) et d’autres prisonniers des combats autour de Cassino dans les rues de Rome. Dans toute cette parade se retrouve des T-Patchers de la 36th Infantry Division faient prisonniers après le fiasco de la traversée du Rapido, des Marnemen de la 3rd Infantry Division mais aussi d’autres soldats et aviateurs du Commonwealth. Ils sont au total 2000 soldats alliés à parader dans les rues de Rome ce jour-là. Équipé de caméra, les allemands filment depuis des véhicules sans toit en précédent les prisonniers qui marchent.

Ceci est purement et simplement pour la propagande et montré leur triomphe. Les allemands font en sorte d’être plus grand que les prisonniers et que leurs uniformes soient impeccable. La réaction Italienne est mitigée. Certains prisonniers se souviennent amèrement que de nombreux italiens les ont maudit, injurié et leur on jeté des ordures. D’autres se souviennent que des Italiens ont essayé de leur donner de l’eau et leur faire des signes de soutien. Certains prisonniers furent pris en photo en faisant le V de la Victoire et d’autres crièrent des obscénités sur les allemands qu’ils ne comprirent pas. Le M/Sgt. Kenneth J. « Scotty » Munro se souvient que les Rangers cherchaient à marcher en cadence, sans montrer un air abattu ni heureux en chantant une chanson de marche paillarde. Il se souvient également que les hommes chantèrent « God Bless American. »

Les Rangers avaient perdu une bataille, mais ils savaient qu’ils n’avaient pas perdu la guerre.

Following the landing at Anzio on the 22 ofJanuary, 1944, Col.William O. Darby’ Rangers made a raid on the town of Cisterna di Latina between the 30 and 31 January 1944, a few kilometers north of Anzio to seize Rome. According to the Allied plan, the eternal city had to be captured two weeks after the landing. The raid turns to horror. 700 Ranger of the 1st and 3rd Battalion are captured and half of the 4th Battalion is also decimated. Some witnesses said that prisoners were killed by German paratroopers (apparently SS) using them as a shield to take prisoner one by one the Rangers.

February 1, 1944, the Germans parade about 600 Rangers (one hundred escaped or were unfortuntely killed by artillery and Allied fighter plane) and other prisoners which fighting around Cassino, in the streets of Rome. In all this parade can be found T-Patchers of the 36th Infantry Division captured after the fiasco of the Rapido River, Marnemen of the 3rd Infantry Division but also other soldiers and airmen of the British Army. They are a total of 2,000 Allied soldiers parading in the streets of Rome that day. German film crews in open vehicles preceded the marchers.

Seeking full propaganda value from their triumph, the Germans made sure that their guards were large and neatly uniformed. The Italian reaction was mixed. Some men remember bitterly that many Italians cursed and jeered and threw garbage at them. Other men recall Italians trying to give water and making signs of support. Some prisoners flashed the V for Victory sign, and others shouted obscenities they assumed the Germans did not understand. According to M.Sgt. Kenneth Munro, the Rangers sought to march in cadence, looking neither downcast nor happy, and they sang a ribald marching song. Shunstrom recalled that men sang “God Bless America.”

Darby’s Rangers lost a battle but they knew they don’t had lost the war.

pow-rome-1

pow-rome-2

1 comment on “La marche de la Victoire”

  1. Ray Galgano Répondre

    My dad was there. But he was wounded and rode on a bus thru Rome. He has some awful stories of that day. I am
    Glad he shared them with me and my children
    He said he was not a hero. But lucky. The heros
    Did not come home.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.