Troop Carriers

Les Troop Carrier reçoivent officiellement l'appelation de Provisional Troop Carrier Air Division (PTCAD) le 16 juillet qui est commandé par le General Paul L. Williams qui ce dernier installe son poste de commandement à Lido di Roma à 18 miles au sud-ouest de Rome, près du quartier général du 51st Troop Carrier Wing. C'est là que le IX Troop Carrier Command (provisoire) que commande aussi Williams installe son quartier général le 10 juillet, deux jours plus tard c'est celui des Pathfinders et le 16 juillet celui des Troop Carrier Wings. Ici se trouve le 904th Air Base Security Battalion qui est chargé de gardé les installations du PTCAD et qui est rattaché à lui pendant les opérations. 

Le 51st Troop Carrier Wing (sans son 60th TCG) s’était déjà installé depuis la fin Juin dans les environs de Rome et avait installé son QG à Lido di Roma ; le 62nd TCG se trouve à Galera et le 64th TCG lui se trouve à Ciampino. Toutes les formations de gliders du 51st TCW se trouve depuis Mai 1944 en Sicile au Glider Training Center de Ponte Olivo. Le 30 juin, ils sont envoyés à l’aérodrome de Marcigliana. 


Acheminement des Troop Carrier Wing


Le soir du 16 juillet, le 50th TCW décolle secrètement de Greenham Common en Angleterre suivi de 197 avions et arrive à Gibraltar le 17 sans encombre excepté l’un d’entre eux ayant atterri au Portugal. Les avions devaient décoller le 15 juillet mais à cause du mauvais temps, le décollage fut repoussé au lendemain. Chacun des quatre Troop Carrier Group a mis à disposition 49 avions et trois font parties du détachement de commandement et transportent chacun d’eux trois à quatre Glider Pilot vétéran de normandie. Les 439th et 440th Groups se sont arrêtés à Marrakech pour refaire le plein et se reposer avant d’arriver en italie. Le 441st et le 442nd se sont eux arrêtés à Gibraltar. Le fait est que Marrakech et Gibraltar ne peuvent accueillir que deux Groups à la fois. Lors de leur arriver en Italie, les 349th, 440th, 441st et 442nd TCG sont placés dans l’ordre à Orbetello, Ombrone, Grosseto et Follonica. Le QG du 50th TCG est établit à Orbetello. 

Le 20 juillet, c'est au tour du 53rd Wing d'arriver aussi avec 198 avions. Les 435th et 438th avaient atterri à Gibraltar tandis que les 436th et 437th Group avaient atterri à Marrakech. Au décollage de Gibraltar jusqu'à la destination finale qui est l'aérodrome de Canino, un C-47 du 438th TCG s'écrase. Quatre membres d'équipage sont tués et 4 passagers survivent. Les hommes tués sont du 89th Squadron. Les causes de l'accident ne sont pas connues Cependant, le 23 juillet un avion du 88th Squadron est envoyé depuis Greenham Common pour remplacer celui s’étant écrasé. Le 53rd Wing est basé entre les 50th et 51st Wings et sont QG est établit à Tarquinia tout comme le 435th TCG. Les 436th, 437th et 438th sont basés dans l'ordre à Voltone, Montalto et Canino. 

Mis à part les deux Wings, 12 avions C-47 du IX Troop Carrier Command chargés d'équipement et du personnel font le voyage jusqu'en italie et sont envoyés à l'aérodrome de Marcigliana. Ils ont amenés avec eux des vétérans des 82nd et 101st Airborne Division provenant des Patfhfinder Teams ayant combattu en normandie pour servir d'instructeur. Ils emportent avec eux des équipements de navigation et de balisage. En tout, ce sont 413 avions C-47 qui ont fait le voyage depuis l'Angleterre jusqu'en Italie. 

Les 50th et 53rd TCW commencent l'entrainement 2-3 jours après leur arriver. Les deux Wings, arriver fraichement d'Overlord, et n'ont pas réellement besoin d'effectuer d'entrainement en formation. Cependant le 50th en effectue un le 30 juillet, ainsi qu'un excercice de nuit le 31. Les avions balancent des sacs avec des marqueurs afin de voir la précision de leur largage. Le 5 août une formation de vol composé de 45 avions de chaque TCW afin pour voler en direction de leur zone de départ au-dessus de l'île d'Elbe qui sera leur première mission le Jour J. Le 28 et 30 juillet, le 53rd TCW envoi tout son groupe en formation de vol en V et le jour d'après il simule un largage. Le 3 août, ils simulent un largage de nuit.

Les deux TCG du 51st Wing font un vol de simulation dans la nuit du 3 au 4 août en transportant des parachutistes de la 2nd Parachute Brigade en utilisant des Rebecca, MF becons et des lampes. Le 12, le Wing effectue un entrainement en remorquant des planeurs. Après avoir transporté ses troupes au-dessus de la mer, le leader de la formation largue ses planeurs à 20 miles à l'intérieur de la vallée de Sele. En apprenant cela, le General Pritchard commandant de la brigade britannique fait savoir à Williams qu'il souhaite se faire transporté par une unité plus performante et Williams choisi les avions du 435th TCG au lieu du 62nd afin de mené le Serial le Jour J.

Une tâche urgente en préparation de l'opération est le rassemblement de tout les planeurs. Des plans sont mis-en-oeuvre pour l'utilisation de 350 planeurs Waco. Heureusement, le War Department autorise le 23 juin à ce que 350 planeurs arrivent depuis les Etats-Unis dans le convoi UGS 47 qui doit arriver en Juillet. Le 4 Juillet, le AAF Service Command/MTO envoi depuis l'aérodrome de Cercola, à 12 miles des docks de Naples, un détachement de 12 officiers et de 536 hommes de troupes afin de recevoir la livraison de planeur. A ce groupe, le 51st TCW fourni 30 technicien afin d'aider à l'assemblement et quatre glider pilots pour être utiliser comme conseiller, inspecteur et pilote de test. Le 15 Juillet, le convoi de planeur arrive mais 2/3 ne sont pas encore arrivés et doivent arriver seulement à la fin du mois. Entre le 26 et le 27 juillet, les derniers planeurs arrivent à Circola et sont remorqués.

Jour J

Le vol depuis l'Elbe jusqu'à la france doit être à une altitude de 2000 pieds et une vitesse de 140 miles à l'heure. Le largage doit s'effectuer à 110 miles par heure à une hauteur de 1800 pieds sur la DZ C et de 1500 pieds pour les DZ C et O.

Le premier groupe à décollé est le 442nd à Follonica, l'aérodrome le plus au nord et le plus près de l'Elbe. Son Serial de 45 avions désigné à mené la mission, décolle entre 01h50 et 02h08. En une heure, il est rejoint par les autres du 50th Wing. Le 440th TCG décolle en 13 minutes le meilleur temps effectué comparé aux autres Serials. Le 439th, freiné par le sable à Orbetello met 30 minutes et a un de ses avions qui s'ecrase durant le décollage. Un avion du 441st est endommagé durant le décollage par un de ses pararack et doit revenir en arrière.

Tandis que le 50th Wing décolle, le 53rd qui avait dispatché un Serial du 437th à Montaldo et un autre du 438th à Canino, a tout ses avions dans les airs à 2h43. Aux environs de 3h, le 437th dépasse le point de départ du 53rd Wing à Cape d'Uomo et est suivit par le 438th se dirigeant vers l'Elbe à 45 miles de là. Presque simultanément avec le 53rd, deux groupes du 51st Troop Carrier Wing décollent. Le premier avion du 64th Troop Carrier Group décolle de Ciampino à 2h11 et le 62nd à Galera a son premier avion dans les airs à 2h14. Le Serial Leader du 62nd rejoint Cape Linaro, le point de départ du 50th Wing aux environs de 2h48 et se dirige ensuite vers l'Elbe, à 93 miles de là avec les trois autres Serials dans son sillage.

Les dix Serials volant au-dessus de l'île d'Elbe doivent avoir cinq minutes d'intervalle entre 2h58 pour le premier Serial et 3h43 pour le dernier. La gigantesque formation faisant plus de 100 miles d'un bout à bout s'aligne avec un minimum de confusion.

La nuit est calme. La visibilité sur la mer est bonne. Les outils de navigation fonctionnent bien. Le SCR-717 indique la côte à 90 miles et est d'une grande aide en gardant les Serials proprement espacés. En franchissant la côte, les pilotes entrent dans un épais brouillard estimé entre 500 et 1000 pieds. Ceci est plus sérieux pour les groupes en tête pour les DZ C et A ne sachant même pas si les pathfinders ont réussis à balisés les zones de largages.