La Londe

Share Button

Tandis que la plupart des unités américaines avancent à l’intérieur des terres, le 7th Infantry Regiment de la 3rd ID est toujours sur la côte afin d’ouvrir la voie vers Toulon.

A 13h50 le 17 août, le 2nd Bn., 7th Infantry arrive près de la Londe. Il y a trois ponts stratégiques à prendre intacts. Si ces ponts sont détruits, l‘avance de la Division peut être ralentie de plusieurs jours. La E Company se trouve à 20 miles à l’intérieur des terres, près de la Londe. Les routes sont bonnes, mais la région est montagneuse et beaucoup de cours d’eau posent chaque fois leur lot de problèmes.

Le bataillon apprend qu’un barrage routier allemand se trouve non loin. Soudain, un canon antichar ouvre le feu et démolit un des M4 de la A Company du 756th Tank Bn. qui est en support du 7th Regiment. Lorsque les mitrailleuses allemandes entrent en action, les Américains se mettent à l’abri, à l’exception du S/Sgt. Stanley Bender. Il grimpe sur le char détruit et scrute l’horizon afin de localiser les tirs ennemis. Il est complètement exposé et les balles ricochent sur la tourelle du char à ses pieds. Après deux minutes, il localise les positions allemandes qui se trouvent environ à 200 mètres et finit par descendre du char. Il rejoint ses hommes et ordonne à deux squads de le suivre. Il mène ses hommes le long d’un fossé sous les tirs ennemis et sont pris sous un orage d’acier et quatre de ses hommes sont blessés. Bender est bien devant les deux squads et les Allemands se mettent à lui lancer des grenades. Il tient sa position et attend l’arrivée du reste de ses hommes. Puis Bender part tout seul à l’assaut et tente de prendre les positions ennemies à revers. Il se retrouve derrières les positions allemandes et parcourt les 40 derniers mètres sous une pluie de tirs allemands et américains ! Il arrive à environ 25 mètres de la première position allemande. Les tireurs retournent leur MG et ouvrent le feu. Bender marche calmement à travers les tirs et arrive au bord la position allemande qu’il élimine. Il arrive près du second nid de mitrailleuse sous les tirs de grenades et tue les servants. Il ordonne à ses hommes d’avancer vers lui puis il s’avance encore de 35 mètres pour aller tuer un tireur allemand. Il revient vers ses hommes et dirige l’attaque sur le reste du barrage routier.

Son héroïsme a eu un tel impact que lors de l’assaut final, ses hommes se sont tous levés en même temps et on courut à l’assaut sur les positions ennemies en hurlant ! L’action de Stanley Bender permet de prendre les trois ponts intacts sur la rivière Maravenne, d’entrer à La Londe et d’occuper des positions stratégiques sur les hauteurs de la ville. Au cours de l‘attaque, 2 canons anti-char allemands sont détruits, 37 Allemands tués et 26 autres sont capturés.