La Roquebrussanne

Share Button

Afin de s’emparer de Brignoles, les I et K Companies du 30th IR, accompagnés des Sherman du 2nd Lt. Andrew D. Orient (3rd Platoon, 756th Tank Bn.) et de deux TD M10 du 601st Tank Destroyer Bn. doivent se diriger vers la Roquebrussanne et Mazaugues. Leurs ordres sont de sécurisé ces deux villes menant à la National 7 à la bordure ouest de Brignoles afin d’empêcher les défenseurs allemands de recevoir des renforts. En approchant de la Roquebrussanne, les américains reçoivent une résistance éparpillée. A midi, les I et K Companies ont sécurisé La Roquebrussanne. Après la prise de la localité, les américains continuent vers le nord.

Le Capt. Warren Stuart de la I Company mène l’avance. Leur objectif suivant est une grande colline la ‘Montagne de la Loube’ se trouvant sur le côté est de la route. En s’emparant de la face nord des hauteurs, le bataillon pourra avoir une vue sur la National 7. A 1500 yards de la ville, un soudain tir d’arme légères se déclenche au sud de la Loube, les forçant à ce mettre à couvert. Stuart s’approche méthodiquement en disant à ses hommes d’éliminer les opposants position par position. Ils passent tout le début d’après-midi à faire reculer les défenseurs.

Cependant, à 14h30, en s’approchant de la base de la colline, les allemands font monter les enchères en tirant avec des mitrailleuses. Mais mis-à-part ces défenseurs, un convoi allemand est repéré sur la route. Stuart appel les Tank Destroyers pour éliminer ces nids de mitrailleuses et les TD les réduisent au silence. Deux allemands se rendent mais le convoi n’est pas retrouvé.

A 15h, la L Company rejoint son 3rd Battalion à la Roquebrussane, après avoir été relevé par A/30 à Garéoult, et reste là en tant que compagnie de réserve derrière K/30. La I Company commence à investir les pentes de la montagne de la Loube, mais ne rencontre quelques tirs de fusils. Il faut quatre heures pour monter les 2750 pieds de haut de la montagne, et à 20h50, la colline est entre leurs mains. La vue depuis celle-ci est spectaculaire, et de là, les américains peuvent Apercevoir Brignoles et la National 7. Deux soldats américains ont été tués durant ces combats. Il s’agit du Pfc. Raymond Smith et du Pvt. Kenneth Fountain.