Mirabeau

Share Button

Le 20 août, en arrivant depuis Rians le 157th Infanterie Regiment arrive au pont de Mirabeau, où il est découvert partiellement détruit à cause d’une attaque de chasseur de l’US Air Force ayant eu lieux quelques jours plus tôt. Renforcé de la C Company du 645th Tank Destroyer Battalion, ses chars traverse la Durance à guai, tandis que le 120th Engineer Combat Battalion installe un pont flottant ‘Bailey Bridge’ à 900 mètres en amont.

Le pont de la Durance, malgré qu’ils soient endommagé, permet aux fantassins de le traversé et quelques patrouilles du 1/157th atteignent la rive nord le 20, sans rencontré d’ennemi. En traversant la rivière, les soldats américains se retrouvent maintenant dans le département du Vaucluse. Les Tank Destroyers et l’infanterie s’aventureront jusqu’à Pertuis le lendemain où des blindés ennemis y ont été repérés mais il n’y a aucun combat.

Des Sherman du 191st Tank Battalion qui lui sont rattachés stoppe devant la ferme de Clapier afin de sécuriser la route desservant les Alpes. Deux officiers y rencontrent les dirigeants de la résistance locale.

Le pont de Mirabeau servira à de nombreuses unités, dont les 1st et 3rd Battalion du 15th IR qui passeront dessus le 25 août au matin pour rejoindre Apt.