Mission Bluebird

Pour cette mission le 53rd Troop Carrier Wing dispose deux de ses Troop Carrier Groups. Il s’agit des 435th TCG qui est à Tarquinia (300th AT & 64th Arty) et le 436th TCG à Voltone (64th Arty & 512th Abn. Sig.).

Les 35 Horsas du 435th TCG pilotés par des britanniques décollent de Tarquinia entre 05h18 et 5h50. Ils transportent 233 soldats de la 300th Antitank Air Landing Battery du Major Potter, une partie du 64th British Light Artillery Battery du Major Duncan ainsi que 35 Jeeps, 30 canons et 31 378 obus sur la LZ (Landing Zone) O.

Du fait d’un important brouillard sur la LZ O à 8h, les  appareils font demi-tour et se posent à Tarquinia. En effet, les C-47 ne peuvent se permettre de perdre trop de temps en vol car ils consomment beaucoup de carburant lors du remorquage des Horsas. Deux Horsas sont largués en Corse suite à des problèmes mécaniques sur les C-47. La mission est reportée à 17h50, dix minutes avant les missions Canary et Dove de la soirée.

Vient ensuite les planeurs CG4-A, transporté par le 436th Troop Carrier Group. Des 40 Wacos prévus, seuls partent 37 Wacos CG4-A. Ils décollent de Voltone à partir de 5h58 et transportent le reste du 64th British Light Artillery Battery et un contingent du HQ de la 1st ABTF épaulé par des éléments de la 512th Airborne Signal Company. Le brouillard devenant moins dense, les Wacos sont finalement largués à 9 heures 26, une heure plus tard que prévu. 33 des 37 CG4-A arrivent sur la LZ O.

Des parachutistes britanniques del a 2nd Independent Para Brigade observent des planeurs en descente à côté d'un planeur Waco.

Des parachutistes britanniques de la 2nd Independent Para Brigade observent des planeurs en descente à côté d’un planeur Waco.

Le 512th fait son assaut aéroporté sur trois Serial lors du D-Day à partir de 5 heures 25. Le premier groupe de planeurs atterri près du Muy vers 9 heures du matin, avec peu d’opposition et relativement peu d’incident, en dépit des asperges de Rommel planté dans le sol partout sur la zone d’atterrissage. Un seul des planeurs du 512th n’atterrit pas ce matin là, à son bord se trouve le Major James. Le câble de remorquage entre le C-47 et le planeur se coupe au-dessus de la mer Méditerranée ce qui oblige le planeur à faire un amerrissage. Tous ses occupants sont récupérés par l’US Navy. Ces hommes participeront à la Mission Dove prévue dans l’après-midi du 15 août.

3 autres planeurs manquent à l’appel :

– Un planeur atterri loin de la LZ.
– Un C-47 retourne en Italie avec son Waco après avoir suivi par erreur les planeurs Horsa faisant demi-tour.
– Un planeur s’est désintégré au-dessus de la mer suite à une rupture du fuselage.

Sur la LZ, le matériel et les hommes se trouvant à bord des Wacos CG4-A apportent à l’état-major de la 1st ABTF des moyens radios puissant et des nouvelles pièces d’artillerie. Les radios, dorénavant opérationnelles au Mitan, permettent au Général Frederick de coordonner les différentes mission à venir.

Après l’echec du Serial 14 dans la mission Bluebird pour les planeurs Horsa, le 435th TCG repart de Tarquinia à 15 heures 04 avec de nouveau 35 planeurs Horsa et leurs pilotes britanniques. Le premier Horsa largué en Corse dans la matinée est récupéré et participe à la mission tout comme le Waco revenu par erreur en Italie. Après un vol sans problème, les 37 planeurs atterrissent sur la LZ O à 17 heures 49. La 300th Antitank Air Landing Battery se met en position anti-char et forme un barrage routier. Le deuxième Horsa, largué en Corse le 15 en matinée, est récupéré le 16 et largué sur la LZ O à 11 heures 01.