Piolenc

Share Button

Le 26 août au matin, le 1/15th IR de la 3rd Infantry Division part en direction de d’Orange depuis Carpentras en passant par Sarrians et Jonquières, sans y rencontré le moindre soldat allemand. En faisant mouvement des contacts sont établit avec des patrouilles de combat du 7th IR.

Cependant, à cause des pénuries d’essence, l’avance du bataillon est lente, sans aucun véhicule et sans aucun support blindé ou d’arme lourde pour les épaulés.

Afin de rejoindre Jonquières, le 1/15th doit suivre traversé la Ouvèze à un mile au sud du pont ayant été détruit. Une fois sur la rive ouest, le bataillon continue au nord-ouest d’Orange. Et établit un barrage routier plus tard dans l’après-midi à Piolenc au sur la route au sud de Bollène.

Toute la journée, le commandant du 1/15th demande à avoir le support de Sherman, mais ces derniers n’arrivent qu’à la tombée de la nuit. Malgré quelques carcasses de blindé fumante en passant à travers Piolenc, le bataillon n’a croisé que quelques allemands durant son avancée de jour.