Roquebrune-sur-Argens

Share Button

La vallée de l’Argens, depuis l’embouchure jusqu’à Roquebrune-sur-Argens est conquise dans la journée. Les hommes du 180th Infantry Regiment se eurtent à de petites unités allemandes dans une série d’accrochage entre 1h du matin et 20h, dans un premier temps autour des étangs et à Villepey, puis aux abords de Roquebrune-sur-Argens.

L’ennemi s’est organisé en points d’appui et dispose d’une batterie d’artillerie lourde à la Grande Bastide. Sur les collines à l’ouest dominant la vallée de l’Argens, neuf canons et obusiers tirent sur les Thunderbirds. Ces points de résistances sont réduites une à une, avec l’aide des Sherman du 191st Tank Battalion et les Tank Destroyers du 645th TD Bn. La vallée du Fournel, qui mène à Val d’Esquières, près de la plage de la Nartelle, est nettoyée.

Le 17 août, des parachutistes du 509th PIB appuient les hommes du 180th IR à Roquebrune pour liquider les reliquats allemands et prennent ensuite la direction de l’ouest par la vallée de l’Argens et la RN7.