Serial 4

Share Button

Le Serial 4 est la première série aéroportée après les Pathfinders. Environ Six-cent parachutistes du 509th Parachute Infantry Combat Team décollent de l’aérodrome de Follonica à bord de 45 avions du 442nd Troop Carrier Group. Les trois premiers avions de la série transportent 50 hommes du HQ de la FABTF, dont le General Frederick qui eux doivent sauter entre La Combe et Le Muy, près du Mitan. L’objectif des autres appareils est la Drop Zone C situé sur le plateau des Hauts-Pétignons au sud-est du Muy.

Durant le vol, cinq avions du Serial 4 comprenant trois avions transportant la A Company du 509th PIB et deux avions transportant des artilleurs du 463rd PFAB reçoivent le signal de saut deux minutes trop tôt et atterrissent près de Saint-Tropez. Les parachutistes des cinq avions arrivent à se regrouper et prennent contact avec les résistants et combattent à Saint-Tropez.

Conformément au plan, le parachutage du Serial 4 a lieu à 4 heures 25. Malgré le brouillard et mis à part quatre sticks, tous atterrissent sur la DZ C.

Le 1st Platoon de la 596th Parachute Combat Engineer Company rattaché au 509th Combat Team embarque à Follonica aux environs de 2 heures le 15 août et est largué aux environs de 4 heures 20 à quelques centaines de mettre au sud-ouest de la DZ C. L’objectif de la compagnie est de s’emparer du pont sur l’Argens ce qui est fait sans difficulté.

La mission des parachutistes est la prise des hauteurs au sud du Muy et le blocage de la route Le Muy-Sainte Maxime.

Les parachutistes du 509th rassemblent leurs équipement pour la plupart accrochés dans les arbres et se rassemblent au bout d’une demi heure. Le Captain Bud Siegel commandant de A/509 ne peut prendre contact avec les autres compagnie, car son radio le Cpl. Edward F. Wojick a perdu son équipement.

À l’aube, Siegel et sa compagnie se retrouve sur la colline au sud du Muy et a une vue parfaitement dégager de la ville. Le 1/596 a également sécurisé le pont sur l’Argens qui était son objectif.

Deux canons du 463rd PFAB sont mis en position de tir dans la mâtinée Les deux autres sont mis en position à 15 heures. Les HQ et D Battery se déplacent jusqu’à leurs positions tout au long de la mâtiné et du début d’après midi.

Sur la route Sainte Maxime-Le Muy dans le secteur des Preyres, les artilleurs de la D Battery installent un point d’appui avec des bazookas et des mitrailleuses en direction du sud. Le PC est mis en place aux Hauts Petignon. Dans l’après midi, 22 obus sont tiré par les pièces du 463rd PFAB, alors que les Five O’ Niners tentent de rejoindre le Muy par le pont de la rivière Nartuby.

Un des quatre canons de la A Battery du 463rd PFAB sur la Drop Zone C.

Un des quatre canons de la A Battery du 463rd PFAB sur la Drop Zone C.

Le 1st Lt. Kenneth Shaker, commandant en second de A/509 envoi alors une autre patrouille au nord du Muy qui installe un poste d’observation dans une petite ferme à quelques mètres de la route menant à la ville. Les communications sont mauvaises alors des messagers sont envoyés. Le 2nd Lt. Solomon Weber (Communication Officer) est demandé d’étendre les communications avec des câbles ce qu’il effectue au bout d’une demi-heure.

Des mortiers de 60 et 81mm ainsi que des mitrailleuses sont mises en position sur les hauteurs au sud du Muy et des consignes sont donnés pour ne tirer que sur ordre. Concernant la patrouille envoyé au nord de la ville, les allemands deviennent nerveux et tirent dans les bois où les paras sont censés être. Les mortiers ont ordre de tirer et la colonne allemande se met en fuite. Peu après, une mitrailleuse est mise en place dans une autre ferme près du poste d’observation.

Peu avant l’attaque du 509th sur Le Muy, le Brigadier General Butler arrive au PC du bataillon sur la DZ C et lui fourni quelques chars Sherman pour appuyer l’attaque sur la ville. L’assaut commence à 12h30 avec deux pelotons supportés par les canons du 463rd PFAB ainsi que le LMG et Mortar Platoon de la HQ Company. Le 1st platoon attaque sur le flanc, tandis que le 3rd platoon attaque frontalement. Le 2nd platoon reste en réserve.

D’important tir ennemi viennent frapper les assaillants américains. Le 1st platoon qui doit flanquer les positions ennemies sur le flanc gauche s’engage dans un combat court mais féroce et l’artillerie neutralise deux blockhaus pour que le peloton puisse de nouveau avancer et à nouveau engagé le combat avec les allemands où les parachutistes capturent deux maisons. A 13 heures 30 les chars promis arrivent et tirent sur les positions fortifiés. Le 2nd platoon rester en réserve, grimpe sur les chars et se met à avancer dans le Muy.
À 16 heures, un message est reçu comme quoi le 550th Infantry Airborne Battalion est au Muy. Plusieurs prisonniers sont fait par la Able Company du 509th Parachute Infantry durant cette action. Le Muy est pris le 16 août dans l’après midi.