2014 : Des vétérans à Port-Cros

Environ tous les deux ans, la First Special Service Force Association (FSSFA) fait un périple de plusieurs jours entre l’Italie et la France, là où a combattu la First Special Service Force. Une dizaine de membres de familles de Forcemen et des vétérans participent à ce voyage qui est un pèlerinage sur les grands champs de batailles où a combattu l’unité.

Every second year, the First Special Service Force Association (FSSFA) travels through Italy and France where the First Special Service Force fought. A dozen family members of Forcemen and veterans participate in this trip which is a kind of pilgrimage on the great battlefields where the unit fought.

Crossing of the Mediterranean until Port-Cros with the flag of the First Special Service Force.

Il y a trois ans, la FSSFA est revenu sur Port-Cros, là où avait combattu le 1st Regiment de la FSSF entre le 15 et le 17 août 1944. Les vétérans Cy Mermelstein (6-1), et Eugene Gutierrez (HQ Detachment) firent partie du voyage. Eugene lui, débarqua sur l’île du Levant, qui cette dernière fut prise en 24 heures. Cy devait arriver comme remplaçant au sein de l’unité début septembre 1944 pour combler les pertes subites sur Port-Cros. Un vétéran des Commandos d'Afrique ayant débarqué au Cap Nègre le 15 août fut également présent.

Three years ago, the FSSFA returned to Port-Cros, where the FSSF's 1st Regiment fought between August 15 and 17, 1944. Veterans Cy Mermelstein (6-1), and Eugene Gutierrez (HQ Detachment) were part of the crossing. Eugene landed on Levant Island, which was taken in 24 hours. Cy had to arrive as a replacement in the unit at the beginning of September 1944 to fill the sudden losses on Port-Cros. A veteran of the African Commandos who landed at Cape Nègre on August 15 was also present.

Cy Mermelstein at left and Eugene Gutierrez at right

Cette année là, une plaque commémorative devait être dévoilée au-dessous de celle déjà existante, où s’y trouve les noms de tous ceux ayant été tués sur l’île.

That year, a commemorative plaque was to be unveiled below the existing one, with the names of all those killed on the island.

Unveiling of the new commemorative plaque

The pipers of the FSSFA.

L’une des familles présente était celle de Thomas Johnson qui fut l'un des membres originaires du 1st Ranger Battalion et participa à toutes les campagnes du bataillon où il fut victime de gelures aux pieds dans les Apennins... Remis de cette dure épreuve, Tom est transféré dans une drôle d'unité, la First Special Service Force, où Canadien et Américain se battent ensemble. Tom participera ainsi à la prise de Port Cros, les Alpes Maritimes et rejoindra le 474th Infantry Regiment qui doit s'occuper de désarmés des garnisons allemandes en Norvège...

L’après-midi fut réservée à la visite du fort de l’Eminence, dernier bastion de l’île qui résista jusqu’au 17 août.

Thomas Johnson' family was part of the trip that year. Thomas Johnson was one of the original members of the 1st Ranger Battalion and participated in all campaigns of the battalion where he was victim of trenchfoot in the Apennines mountains... Recovered of this, Tom is transferred to a strange unit, First Special Service Force, where Canadian and American fight together. Tom will participate in the capture of Port Cros, will fought in the the Maritime Alps and will join the 474th Infantry Regiment, in order to keep the Normandy coast and then to take care of unarmed German garrisons in Norway...

The afternoon was reserved for the visit of the fort of the Eminence, the last bastion of the island which resisted until August 17th.

Me and Cy Mermelstein at the fort de l'Eminence.

 

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *