Puget-sur-Argens

Share Button

Le 16 août, Agay, Saint-Raphaël et Fréjus sont débarassés des derniers éléments allemands. Le 3/142nd IR traverse Fréjus et dans la foulée, libère Puget-sur-Argens sans difficulté. Le 2/142nd le rejoint, venant du nord de Fréjus.

Dans la ville se trouve un PC de compagnie de la 148. Division allemande. Les maigres effectifs sont en grande partie composés de blessés récupérables, sortis des hopitaux. Ces convalescents avaient été envoyés sur la Côte d’Azur en raison du climat agréable de cette région. Ils se rendent sans combattre.