Serial 10

Share Button

Grâce à la précision des pathfinders, 70 % de tout le 6th Welsh Parachute Battalion (y compris ceux qui arriveront dans le Serial n°11) atterrit sur la bonne DZ. Le Brigadier Général Pritchard, commandant de la 2nd Independent Parachute Brigade est également parachuté sur la bonne Drop Zone ainsi que les éléments de l’état-major de la FABTF.

Le commandant et 3 officiers de la 127th Parachute Field Ambulance sautent avec l’état-major de la 2nd Brigade. La Section n°3 et l’équipe chirurgical n°1 sautent ensemble mais atterrissent bien au-delà de la Drop Zone O. Les containers remplit de fourniture médical sont tous perdus ou pillés avant qu’ils aient été retrouvés par l’unité. Ils arrivent à 7 heures 30 lorsqu’ils atteignent la DZ et doivent installer une salle d’opération pour soigner les blessés victimes des parachutages. Ils y restent jusqu’à 19h30 puis déménage à un meilleur endroit au nord de la DZ. Une heure plus tard l’équipe chirurgicale est de nouveau opérationnel, cette fois pour les victimes ayant atterrit en planeur et un certaines nombres d’américains n’ayant pas de soutien médical avec eux.
Entre le 15 et le 18 août, l’équipe chirurgical pratique quarante-neuf opérations.

Le bataillon occupe plus tard La Motte et Clastron ou suit la reddition de la garnison. Alors que le village est entrain d’être libéré, des patrouilles sont envoyées pour prendre contact avec le 517th PIR dans les environs de La Motte. À 16 heures de plus en plus d’hommes du bataillon ayant été victime d’erreur de parachutage arrivent sur la Drop Zone, ils sont maintenant au nombre de 7 officiers et 300 hommes de troupes.

Des hommes de la ‘C’ Company du 6th Welsh sont envoyés en patrouille du côté du Muy et du Luc pour prendre en embuscade les possibles soldats allemand battant en retraite, ils reviennent sur la DZ à 22 heures sans avoir eu de contact avec les allemands. La nuit du 15 au 16 est calme et une patrouille ayant réussi à entré dans Le Muy revient avec 11 soldats allemand fait prisonnier. Plus tard dans la journée, deux bataillons américains capturent Le Muy et 70 allemands avec 6 canons anti-char se rendent à une patrouille de 4 hommes du bataillon.