contact@1stabtf.com

Le 100th Battalion à Rome

Le 100th Battalion à Rome

Le 100th Battalion faisant mouvement dans la vallée du Velletri le 28 mai 1944.

Le 100th Battalion faisant mouvement dans la vallée du Velletri le 28 mai 1944.

Au commencement de l’opération Buffalo, le 100th Battalion se déplace à Cisterna qui fut entièrement détruite lors du commencement de l’opération et l’offensive de la 3rd Infantry Division et de la 1st Armored Division qui cette dernière perdit 100 chars en une journée.

Le 100th reçoit ensuite l’ordre de mené une attaque frontale. Ceci allait être le jour de vérité pour tous les remplaçants n’ayant eu qu’une expérience partiel du “feu” sur la tête de pont d’Anzio.
La B Company sur la droite, la C Company sur la gauche et la A Company en réserve.

Le 2 Juin le 442nd Regimental Combat Team débarque à Naples pour faire mouvement au nord et faire jonction avec ses frères Nisei. Le bataillon avait subit près de 900 pertes sur 1300 en neuf mois de combats. Mais peu avant que les deux unités se rencontrent, le 100th Battalion devait recevoir encore plus de pertes. Rejoint par deux bataillons d’artillerie, deux compagnies antichar et une compagnie d’un Chemical Battalion, le 100th fait ainsi partie de la “Task Force Singles” dirigé par le commandant de bataillon Colonel Gordon Singles. Son job est de foncé à travers Lanuvio et La Torretto, prenant ces villes et ouvrant la Highway 7 jusqu’à Rome.

La D Company du 100th Battalion avançant entre Anzio et Rome

La D Company du 100th Battalion avançant entre Anzio et Rome

La mission assignée au 100th Battalion est de protéger le flanc droit du VI Corps le long du Canal Mussolini où les Nisei se heurtent à la défense farouche des allemands autour de Lanuvia et Torretto créant un saillant dans les lignes de la 34th Division. Le 100th Battalion a alors ordre de renforcé cette ligne. Ce sont les B et C Company qui sont en tête de la Red Bull Division pour la libération de Rome. Le Captain Sakae Takahashi, commandant de la B Company reçoit des eclats d’obus dans le cou mais n’y fait pas attention. Le lendemain, s’abritant derrière un char, il est partiellement sonné par le tir d’un obus d’un canon de 88mm ayant percuté le blindé.

Ce jour, le Pvt. Shinyei Nakamine se distingue par son héroisme lors d’une attaque, où son platoon du est cloué au sol par le feu intense de deux mitrailleuses ennemies sur une petite colline à 200 mètres devant eux. De sa propre initiative,  Nakamine, rampe vers l’une des mitrailleuses. À environ 25 mètres de la position ennemis, il charge le nid de mitrailleuse tirant avec son pistolet mitrailleur, en tuant 3 soldats ennemis et en capturant deux autres. Plus tard dans l’après midi, Nakamine découvre un soldat ennemi sur le flanc droit de la position de son platoon. Rampant à 25 mètres de sa position, Nakamine ouvre le feu et tue le soldat. Voyant ensuite une mitrailleuse ennemie devant lui à 75 mètres, il retourne à son platoon et dirige une équipe de FM sur elle. Sous un tir de couverture de son équipe, Nakamine rampe jusqu’à environ 25 mètres du nid et lance des grenades sur les soldats ennemis, en blessant et en capturant quatre. Observant d’autres nids de mitrailleuse à 100 mètres de son flanc droit, il dirige une équipe de FM vers la position, mais il est tué par une rafale de mitrailleuse.

Tout près de l’endroit où Nakamine se fait tué, Le T/Sgt. Yeiki Kobashigawa se distingue également par son héroïsme dans le voisinage de Lanuvio. Lors d’une attaque, le Technical Platoon Leader Sergeant Kobashigawa se heurte à une forte résistance ennemie garnis de mitrailleuse fournissant un tir d’appui. Observant la ligné de mitrailleuse à 50 mètres de la, le T/Sgt. Kobashigawa rampe avec l’un de ses hommes puis jète une grenade pour pouvoir ensuite chargé l’ennemi avec son arme tandis que l’autre soldat fournit un tir de couverture. Il tue un soldat ennemi et en capture deux autres. Pendant que Kobashigawa et son camarade prennent la position, un autre emplacement de mitrailleuse leur tire dessus 50 mètres plus en avant. Dirigeant une équipe pour les faires avancés sur la première position, Kobashigawa se déplace à nouveau avec un autre homme pour prendre le deuxième nid de mitrailleuse. Après avoir jeté des grenades dans la position, Kobashigawa fournit un appui feu tandis que l’autre soldat charge et capture quatre autres soldats ennemis. Sur le qui-vive pour d’autres nids de mitrailleuses,  Kobashigawa en découvre quatre autres et dirige habilement une équipe pour la neutralisation de deux d’entres elles.

Les deux hommes sont décorés de la Distinguished Service Cross.
Le 3 Juin, la B Company mène une attaque vers un carrefour au sud de Genzano. La compagnie a le soutien de trois chars nettoyant une colline sur leur flanc gauche. Ils reviennent tout d’un coup vers eux : pilonné par leur propre 155m “Long Tom” ! Le tir d’artillerie avait été ordonné par un observateur au commande d’un Piper Cub volant au-dessus d’eux. Le commandant du groupe de char dit aux Nisei de se mettre à couvert et appel le QG de la division afin de cesser les tirs d’artillerie. Le PC de la division répond : “Aucune artillerie n’a tiré sur votre route.” Cependant, les obus continuent toujours à pleuvoir. Le Captain Takahashi, pense que ce sont des obus ennemis. C’est alors le commandant du groupe de char qui dit au commandant de B/100 que c’est un bataillon d’artillerie de 155mm qui leur tire dessus. Une longue procédure est alors mise en place pour contacté l’observateur du Piper afin de stopper les tirs d’artillerie. La A Company est ordonné de prendre l’objectif par le flanc droit. C’est alors que l’artillerie cesse son tir de barage. Un platoon de la A Company fait mouvement pour prendre le croisement et à ce moment l’artillerie ami déclenche à nouveau un tir de barrage sur la A Company. L’artillerie provient d’une unité rattachée à la 45th Infantry Division. 15 hommes sont tués, 63 blessés et 1 est porté disparu à cause de ces “friendly fire” mais la route vers Rome est finalement ouverte. Pour cette action, 6 membres du bataillon reçoivent la Distinguished Service Cross et un autre est décoré de la Silver Star. Cette force écrase la dernière résistance allemande dans le secteur.
La bataille pour la Highway 7 dura deux jours mais la route vers Rome est finalement ouverte. À la fin, Lanuvio et La Torreto tombe. De là, la Task Force Singles passe à travers Arricia, Albano et Fattochie. 15 brave soldats du Purple Heart Battalion donnèrent leur vie pour la marche sur Rome, 63 furent blessés et  1 homme porté disparu du notamment aux friendly fire causé par les Long Tom de la 45th Infantry.
Le lendemain, le Combat Team continue sa route sur ce qu’ils peuvent trouver, passe à travers Arricia et Albano, marchant, roulant, jusqu’à ce qu’ils reçoivent l’ordre de s’arrêter à 7 km de Rome. À 22 heures le 5 Juin 1944, le lendemain de la libération de la ville, le bataillon monte à bord de camion et traverse la ville avec le reste de la 34th Red Bull Division où l’unité est finalement relevée après la capture du vieux port de Civitavecchia à plusieurs kilomètres de la ville éternel.
Nous avions vécu la vie des tranchés à Anzio durant 63 jours. Ensuite la grande offensive et la prise de Rome. Ils avaient enlevé la dernière grande résistance allemande, que nous avions rencontrée à 12 miles au sud de Rome et ce fut pratiquement une promenade dans la ville. Lyn Crost, correspondant de guerre au 100th Battalion.

Rome est aux mains des alliés, mais au lieu de marché dans Rome comme des héros, les Nisei reçoivent l’ordre de resté à  10 kilomètres au sud le 4 Juin et de regardé d’autres troupes marché en sa direction. Le 100th Battalion ne vit jamais les jours suivant la libération de Rome, au lieu de cela il est redéployé à Civitavecchia, à 64 kilomètres au nord ouest de Rome. C’est ici, le 11 Juin, que le 100th Battalion est le 442nd RCT font leur jonction et que le bataillon est rattaché au Combat Team.

En raison du courage exemplaire dans les longues batailles âprement disputée, ils sont autorisés à conserver leur titre d’origine, ce qui donne à la formation le titre de 100th/442nd Regimental Combat Team au sein de la 34th Division. L’histoire du 100th Battalion comme « seul» se termine ici, sur les rives de la méditerranée à Civitavecchia, mais ne se termine pas totalement, et continuerait le combat avec le tout nouveau 442nd Regimental Combat Team dont la devise est « Go For Broke » (Le tout pour le tout)

Susumo ItoRome

Le S/Sgt. Susumu Ito du 552nd Field Artillery Battalion durant une permission à Rome. N’ayant pas eu le droit de pénétré dans Rome le 4 juin 1944, obligé à contourné la ville, les hommes du 552nd RCT eurent tout de même le droit de la visité, comme toutes les troupes ayant servit en Méditerranée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.