Robert Webber – Retour en France

robert-webbers-517th

Robert W. Webber n’avait que 19 ans lorsqu’il s’engage dans les Paratroopers. Il rejoint le Heavy Mortar Platoon du 1/517th PIR et sert sous le commandement du Lt. Guynne L. ‘Pop’ Moreland

Il participe au combat en italie et y voit pour la première fois les hommes contre qui il se bat.

Après les deux premières semaines de combat, son régiment est relevé par le 442nd Regimental Combat Team et est ramené à l’arrière du front, à Frascati. Durant ce temps de repos, il visite Rome et ses alentours.

Le Jour J, le bataillon de Bob Webber a la tâche de s’emparer de Roque Rousse pour y installer leurs mortiers afin de couvrir les approches de l’ouest des Arcs. Au moment du saut, l’homme se trouvant devant lui est terrifié. Il s’approche de la porte mais ne saute pas. Ce dernier reviendra au sein de l’unité, où personne ne lui adressera la parole… De sa position sur Roque Rousse, Bob arrive à voir les planeurs atterrissant ou s’écrasant sur la plaine Varoise.

Il participe à la libération des Alpes et des Maritimes jusqu’à la frontière italienne. Il est blessé durant la bataille du col de Braus par un morceau de schrapnel au cou. 5 ans après la guerre il se fera enlever le morceau métallique. Il restera quelques jours dans un hôpital avant de revenir à son unité dans une jeep conduite par Boyle.

Robert Webber survivra à la terrible contre-offensive des Ardennes. Il verra l’un de ses potes de son peloton, George Meyer être tué.

Cette semaine, Bob est revenu dans le sud de la France pour les commémorations du débarquement de Provence pour la première fois depuis la fin de la guerre et a put visité les zones de combats du Var et des Alpes Maritimes.

Robert Webbers Mackall

Robert W. Webber was only 19 years old when he engages in the Paratroopers. He joined the Heavy Mortar Platoon of 1/517th PIR and serves under the command of Lt. Guynne L. ‘Pop’ Moreland.

He participated in combat in Italy and sees for the first time the men against whom he fights.

After the first two weeks of fighting, his regiment was relieved by the 442nd Regimental Combat Team and it is returned to the back of the front, in Frascati. During this rest period, he visited Rome and its surroundings.
On D-Day, Bob Webbers’ battalion has the task of seizing a hill which his name is Roque Rousse to install their mortars to cover the approaches from the west of Les Arcs. At the moment of the jump, the man in front is terrified. He goes to the door but did not jump. It will return within the unit where no one will send him off…

From his position on Roque Rousse, Bob gets to see the gliders landing or crashing on the Var plain.

He participated in the liberation of the Maritime Alps and the to the Italian border. He is wounded during the Battle of the Col de Braus by a piece of shrapnel in the neck. 5 years after the war he will have the the metal piece remove. There remain a few days in a hospital before returning to his unit in a jeep driven by Boyle.

Robert Webber survive the terrible Ardennes counter-offensive. He will see one of his friends in his platoon, George Meyer, killed.

This year, Bob returned to southern France for the first time since the end of the war.

Robert Webbers Roquerousse

Bob s’est identifié sur cette photo – prise à Roque Rousse le matin du 15 août 1944 -, ainsi qu’un certains nombres de ses potes sur cette photo où seul la localisation était connue.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.